Témoignage

Mme Barbara LUTTWAY
habitante de Porte-de-Seine

Vidéo

Afficher la vidéo en basse définition pour les connexions bas débit

Piste audio

Transcription

Cliquez ici pour afficher / masquer le texte

[00:32] Je m'appelle Barbara LUTTWAY, et je suis aussi élue de la mairie, et je ne sais pas si vous le savez mais on a fait la fusion entre Tournedos et Porte-Joie récemment, donc on n'est plus Porte-Joie tout seul, on est Porte-de-Seine... et on est ravi ! [00:49] On est propriétaires, pas tout jeune moi, mais depuis 20 ans ici à Porte-Joie. Nous avons repris cette propriété à des personnes qui ont habité ici pendant très longtemps, et on est évidemment tombé amoureux de la vue de la Seine et de l'ancienneté de la bâtisse. Là vous avez une petite vue sur notre grange qui est une remise également, et c'est un mur qu'on avait découvert tout à fait par hasard parc que c'était caché par le lierre, et qui est devenu notre pièce d'été. Et on en profite une bonne partie de l'année. Même sous la pluie. Avec toujours cette jolie vue sur l'eau évidemment. Et là, voilà : il y a les canards qui viennent également, le bonheur de mes petits-enfants. Les bébés cygnes et les canards. [01:42] C'est La Bergeronnette. Là on le voit très mal, mais c'est resté depuis l'époque où ça a été une une auberge. Avec cette fameuse terrasse qui n'était pas encore cachée comme elle l'est maintenant... où les visiteurs avaient directement accès sur la Seine. [02:12] Oui bah le ponton, il est un peu dépassé par les événements parce que nous ne sommes pas des grands mariniers. On avait une petite barque, que je me suis partagée avec ma voisine, mais malheureusement, je l'ai donnée à quelqu'un qui en fait un bon usage. Donc le ponton, je crois qu'il ne va pas survivre longtemps. Mais il est toujours là. Et mes petits-enfants pareil, sont ravis de pouvoir jouer dessus. [03:05] Comme c'est une maison assez petite de environ 17 m sur 7, les deux pièces... comment dire ça c'est la salle à manger, elle est aussi grande en haut mais elle est beaucoup plus haute. Il y a la cuisine, et puis il y a cette cheminée qui est d'origine aussi, et comme c'est Louis Renault qui a fait pratiquement toutes les maisons sur Porte-Joie. Elle est un peu particulière, parce que les autres sont identiques à celle qui est en haut. [03:38] On va monter, donc, au premier étage, où il y a cette fameuse cheminée typique de Renault, avec des tuileaux, entièrement. Pratiquement toutes les maisons sur Porte-Joie ont ce même type de construction. Pas forcément aussi haute, mais toujours les tuileaux de cette façon-là. Donc on peut penser que tout ça, c'est construit entre 1908 et 1910, puisqu'il a acheté le château à peu près à cette époque-là, il me semble. [04:13] Donc là, on a cette fameuse vue sur le château par le balcon, qui est un ravissement tous les soirs et tous les matins. On ne s'habitue pas. A cause des lumières surtout. Et là, avec le changement de propriétaire, c'est illuminé toute la journée et toute la nuit. [04:38] Et là vous avez, à l'intérieur, les deux arrondis, des grandes fenêtres avec le bow-window qu'on voit de l'extérieur. C'est plutôt une longère, et il y a deux pièces par étage. Donc en bas il y avait cuisine et salle à manger, ici c'est salon et chambre à coucher avec salle de bain où je ne vais peut-être pas vous amener !

Mots-clés et témoignages associés

En cliquant sur un mot-clé, vous lancez une recherche de celui-ci dans le recueil.

Communes
Herqueville
Porte-de-Seine (anciennement Porte-Joie et Tournedos-sur-Seine)


Périodes
1900-1914
Première Guerre mondiale
Entre-deux guerres
Seconde Guerre mondiale
Années 1950
Années 1960
1980 à nos jours


Thématiques
Architecture, urbanisme
Economie, commerce, industrie
Loisirs


Voir aussi
Témoignage de M. Jean-Pierre BREVAL, maire de Herqueville ~~ Mme Yvette PETIT-DECROIX, déléguée départementale de la Fondation du Patrimoine dans l'Eure

Témoignage de M. Paul EMAER, habitant d'Herqueville

Retour  en haut